Dr Vétérinaire Lucien Gangloff Regard sur les animaux
Orang-outan (Pongo Pygmaeus
Les animaux domestiques sont à part. Dès que l’homme est intervenu dans leur formation, ils sont considérés comme appartenant à la même espèce à l’intérieur d’une famille qui par ailleurs comprend des espèces différentes (Exemples : Porc domestique et sangliers, mouton domestique et mouflons, chèvre domestique et bouquetins, chien domestique et loups etc.).
L'anthropomorphisme, c'est quoi ?
Disparition de forêt tropicale avec, dans son sillage, combien d’espèces animales. (Huile de palme)
On arrive alors à des situations très paradoxales. Par exemple, parmi les canidés, le chacal doré, le loup et le coyote sont très difficiles à distinguer si l’on ne connaît pas les lieux d’origine. Ils sont interféconds et leurs descendants sont fertiles. Ils sont même féconds avec
certaines races de chien. Par contre toutes les races de chien sont considérées comme appartenant à la même espèce, Canis domesticus , même si la morphologie des uns par rapport aux autres peut être totalement différente. Toutes les races sont considérées interfécondes, ce qui est sûrement faux. On voit mal comment un St Bernard, de 50 à 9O kg, peut avoir une descendance avec un Chihuahua, quelque fois de moins de 1kg, même par insémination artificielle. domesticus, même si la morphologie des uns par rapport aux autres peut être totalement différente. Toutes les races sont considérées interfécondes, ce qui est sûrement faux. On voit mal comment un St Bernard, de 50 à 9O kg, peut avoir une descendance avec un Chihuahua, quelque fois de moins de 1kg, même par insémination artificielle.
L'anthropomorphisme consiste donc à prêter des caractéristiques humaines à un objet, une idée, ou un animal.
Page suivanteUne espèce vit sur l'île de Bornéo et la seconde sur celle de Sumatra, la première est menacée et la seconde est en danger critique de disparition.
Sur le plan zoologique chaque animal est un représentant d’une espèce, même si la définition de l’espèce varie avec les auteurs selon leur spécialité de recherche. Tout le monde sait intuitivement de quoi on parle. Les critères les plus courants sont soit basés sur leur morphologie (Les membres d’une espèce se ressemblent), soit sur l’interfécondité (Deux individus d’espèce différente sont stériles ente eux ou donnent naissance à un hybride dont au moins un des sexes est stérile).
Sur le plan législatif la situation était encore plus simple : Pendant longtemps les animaux étaient considérés comme des objets avec lesquels on pouvait faire ce que l’on voulait. Puis est apparu la notion de délit pour la maltraitance des animaux, puis celle plus récente que les animaux sont des êtres sensibles. Comme toujours il y a des exceptions et des dérogations possibles.
Depuis un certain temps, surtout depuis la deuxième moitié du siècle dernier, se développe un mouvement contre les zoos dont le but est, parfois avec quelques nuances, la fermeture totale de tous les zoos.. L’argument principal, uniquement anthropomorphique, veut qu’il soit inadmissible d’enfermer dans un espace réduit, derrière des grillages qui rappellent l’image qu’on se fait d’une prison, des animaux sauvages qui, eux, disposent de la liberté d’aller où ils veulent. Pour bien comprendre ce qui se passe, il faut bien définir les différentes situations dans lesquelles un animal peut se trouver. Il faut bien définir les adjectifs qu’on applique aux animaux. Pour les opposants aux zoos, cela est simple : Il y a les animaux domestiques et les animaux sauvages, qui sont tous les animaux non domestiques. On enferme, exploite et tue les animaux domestiques, qui sont pourtant aussi des êtres sensibles. Il est par contre inadmissible d’enfermer les animaux sauvages, même si on peut les chasser et qu’on détruit leur environnement.
Zoo de L'Orangerie Site officiel de l'association des amis du Accueil A lire L'histoire du Zoo La cigogne en Alsace Le journal du Zoo Infos & Manifestations Regard sur les animaux Livre Blanc 2016 A visiter Le Zoo en images Le Zoo en vidéos La Petite Ferme Les membres Contact Adhesion Partenariat Société des Amis du Zoo de L'Orangerie - Strasbourg